• Accueil
  • Nous contacter
  • Rechercher
  • Plan du site
  • Administration
  • A-
  • A
  • A+
Site
Site

Tout savoir sur Neauphlette

Son histoire :
Le village existe depuis la préhistoire, en atteste l'existence de la Pierre Grise (pierre levée) de la Pressassière. Le village jusqu'au 17e siècle est mentionné sous le nom de Neuflata, nom qui signifie «nouveau petit temple» ou se rapproche de nielfa, nielle, herbe des champs abondante dans la région.

ZoomLa géographie :
Située en limite ouest du département, à 16 km de Mantes et limitée par les communes de Bréval, Boissy-Mauvoisin, Menerville, Longnes, la commune a une superficie de 972 hectares, son altitude est de 125 mètres. Elle s'étend sur les plateaux agricoles du Drouais de part et d'autre de la petite vallée du Radon, orientée sud-ouest-nord-est, ruisseau appartenant au bassin de l'Eure. Les habitations sont regroupées en différents hameaux répartis sur les plateaux : Les Loges, La Couarde, Launay, La Haie Montaise, Beaulieu, Le Coignet, Le Village et La Puce.

ZoomL'activité économique :
La commune de Neauphlette est essentiellement rurale et son activité basée essentiellement sur l'agriculture. Les fermes forment un ensemble cohérent de bâtiments organisés autour d'une cour généralement close, ces fermes sont reconnaissables à leur «assiette», c'est-à-dire leur emplacement que l'on sent réfléchir, calculé et pesé. Elles ont été «assises» en des lieux privilégiés, isolés sur les meilleures terres au milieu des plateaux ou encore en des points stratégiques, ce qui explique la dispersion de la commune en hameaux. La vie de Neauphlette était, jusqu'au siècle dernier, organisée en auto subsistance, avec les moulins, les vergers, les pommiers à cidre et même des vignes.

Depuis une dizaine d'années, plusieurs artisans se sont installés sur Neauphlette, développant ainsi une dynamique entrepreuneuriale, aussi bien à domicile qu'au sein d'une zone artisanale.

ZoomLe village au rythme de son église :
L'église Saint-Martin du 9e siècle est en bois. La première église en pierres date de 1177, elle est brûlée à la fin du 12e siècle par Henri II, roi d'Angleterre et duc de Normandie. Les habitants de Neauphlette la reconstruiront au 13e siècle et la remanieront au 16e. Au 20e siècle, l'église souffre beaucoup, elle est déconsacrée en 1928, le mobilier, la toiture, les pierres et la charpente sont vendus dans les années 50. Il ne reste de cette église que la haute tour carrée du clocher, placée contre l'ancien pignon occidental et quelques ruines de la nef et du chœur. Le clocher est restauré en 1960 pour la somme de 8 389 F (1279 euros) grâce à une souscription. Depuis, lors de cet édifice du patrimoine communal est régulièrement entretenu par la municipalité, le vitrail actuel est une oeuvre du XIXème posé en 1998.

ZoomLa démographie :
D'après l'INSEE, la commune de Neauphlette compte 893 habitants au 1er janvier 2014. Entre 1968 et 2014, la population s'est multipliée par 7 passant de 136 à 893 habitants.
Neauphlette a connu d'importantes transformartions aussi bien structurelles qu'intellectuelles, notamment avec la création d'un nouveau groupe scolaire Neauphlette-Bréval en 2012.